Skyfall

Année : 1ère Année / 1er semestre

Enseignant tuteur : Fabrice Pincin

Etudiants designers : Carpentier Benoit, Chapel Théo, Revol Anouk en partenariat avec les étudiants M1 en psychologie environnementale.

Durée du projet : 5 semaines

 

Commande / brief design : Créer une interface tangible entre un lieu nîmois et un usager lui permettant d’accéder à une information difficilement accessible ou cachée sur ce lieu.

Questionnement : Comment sensibiliser la population en centre ville à propos de la pollution lumineuse en créant une interface présentant ce lieu comme une fenêtre vers un espace inaccessible ?

Proposition : Skyfall se présente comme une structure métallique permettant de soutenir un écran. Le dispositif possède également des capteurs de mouvement et de présence. L’écran retransmet une image du ciel de Nîmes : le ciel que l’on peut apercevoir avec la pollution lumineuse, c’est à dire clair. Lorsqu’une personne passe sous l’écran, les capteurs détectent sa présence et créent au dessus d’elle une zone dans laquelle on peut apercevoir le ciel sans la pollution. Le passant peut ainsi observer les étoiles et les constellations en plein coeur de la ville, ce qui est impossible en temps normal.

Benoit CARPENTIER

Théo CHAPEL

Anouk REVOL