BioDIY

Améliorer l’impact environnemental des universités en s’attaquant au problème des gobelets jetables,
un projet éthique et responsable mettant les usagers en action et proposant des solutions concrètes et frugales !

Lutter contre les déchets

S’intégrer dans la problématique de réduction des déchets est une tâche complexe. Elle doit à la fois prendre en compte ce que nous impose les industriels tout en se confrontant à des habitudes très ancrées chez les consommateurs.
Une démarche itérative s’est alors imposée pour comprendre où s’introduire pour mieux agir. Le choix de travailler à échelle locale, c’est-à-dire celle du Crous de l’université, a permis aux étudiants de se confronter à leur propre écosystème pour identifier les principaux leviers d’action.

Gobelets jetés à Hoche

Structures de restauration CROUS

Un projet collaboratif

 

Le but du projet est de remplacer progressivement l’usage de gobelets jetables par celui de tasses réutilisables. Il se déroule en plusieurs temps et cons tuerait un événement reconduit à chaque rentrée universitaire. En septembre seraient menées 2 actions simultanées : la collecte de tasses de seconde main et le concours de l’emblème annuel. Ce dernier mobilise et fédère la communauté étudiante pour créer et élire un visuel à apposer sur les tasses.

Fédérer autour de la pause café

 

L’objectif est de produire des objets identitaires, représentant la communauté étudiante, qui puisse être fièrement revendiqués par l’université. Pour ce faire, un atelier sérigraphie ouvert à tous proposerait aux étudiants d’apposer le nouvel emblème sur les tasses ainsi récoltées.

L’aménagement du RU serait alors repensé pour assurer aussi bien la mise à disposition que le stockage ou l’entre en quotidien de ces tasses. C’est aussi une manière de revaloriser la pause café par un espace dédié convivial.

Un évènement concret

 

Dans le but de montrer que ce projet est viable, une collecte de tasses auprès de commerçants locaux a été faite. Cela a permis l’organisation d’un atelier de customisation des objets récoltés permettant aux étudiants de repartir avec leur création et d’utiliser leur tasse à chaque pause café. Cela a également été un support de médiation du projet pour confirmer son engouement auprès des usagers de l’université.

Quel avenir ?

 

La poursuite de se projet permttrait donc aux étudiants d’agir, à leur échelle, en temps que consommateurs plus responsables. Une telle initiative s’appuie également sur un sentiment d’appartenance à l’université ainsi que sur un moyen d’encourager le lien social par une action collective.

Contact

Armonie GITTO

Administratrice de filière
04 66 36 45 21
scolarite.arts@unimes.fr

Adresse

Université de Nîmes

Site Hoche
1, place du Président Doumergue
30000 Nîmes